Marcellooo.fr Blog Voyage Travel Viaggio Italie Illustration Jdan

A TRAVEL, CULTURE & PASTA! BLOG

MARCELLOOO.FR

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

AU SUD DE LA SICILE

14.07.2017

 

Il faudra plus d’un voyage pour découvrir la plus grande île de la Méditerranée. 

 

Marcellooo! vous emmène, pour commencer, au sud-est d'une Sicile baroque, nature et gourmande. Août 2016, nous avions posé nos valises sur la presqu’île d'Ortigia, le fascinant centre historique de Syracuse, aux petites ruelles où se faufilent l’air marin et les Vespas.

De retour dans cette étape incontournable, nous descendons cette fois-ci dans une des villes les plus au sud de l’Italie, en pleine nature, dans la campagne de Noto.

 

ORTIGIA - SYRACUSE

 

Depuis l'aéroport de Catane, il faut 40 minutes de route pour rejoindre Ortigia. Un séjour d’une semaine est le minimum requis pour découvrir celle qui fut l'une des plus puissantes et plus belles villes de la grande Grèce, et aussi bien décompresser 😃 

Un patrimoine historique témoignant d’un long métissage culturel.

Chaque église, palais ou patio attire l'oeil. Chaque vicolo*ruelle éveille l’envie de s’y aventurer. Bordant la chaussée ou suspendue aux balcons, la végétation de succulentes anime la pierre des façades. 

Des enfants jouant au ballon, des touristes en admiration, la mamma qui étend son linge ou la nonna*grand-mère qui tricote. Et les chats, bien sûr, errant de porte en porte. 

À ne pas louper : la piazza del duomo et sa cathédrale de style baroque bâtie sur le temple d’Athéna, dont les colonnes sont toujours apparentes; l’église de Santa Lucia alla Badia et son Caravage, le Castello Maniace.

 

 

Pour commencer la journée, on prend un copieux petit déjeuner nouvelle génération au Minù Café, #healthyetpaspressé. Délicieux smoothie avocat - lait de riz - basilic - citron !

Entre deux visites, on se régale d’une glace servie dans la brioche (tradition sicilienne) chez Monzù, et on profite de la mer facilement accessible en plein coeur de la ville. 

En début de soirée, comme à nos habitudes, aperitivo time!

 

2 adresses testées et approuvées:

- Relax, au Mikatù : pour apprécier la lumière du coucher de soleil dans un verre de Spritz. 

- Baroque, au Gran Caffé del Duomo : sulla piazza* sur la place, juste en face de la Cathédrale. Prendre un verre dans un décor d'exception, et observer la traditionnelle passeggiata* balade des locaux et des visiteurs séduits.

 

Important! Dans Ortigia (comme dans tous les centres villes historiques d’Italie), attention aux Zone a Traffico Limitato, ZTL* Zones à traffic limité, restrictions de circulation pour les non-résidents. Une signalétique indique près du pont à l’entrée de la presqu’île si la circulation est autorisée aux non résidents (le centre est contrôlé par des caméras). Se référer à votre hôtel ou au propriétaire de votre b&b. Risque d'amende élevée. Parking à l'entrée d’Ortigia. Pas de panique, la plus belle activité ici est de déambuler à pied, à toute heure du jour et de la nuit. 

 

Via via, in spiaggia* allez, allez, à la plage !

 

- À 15 minutes de Syracuse, accédez à la zone marine protégée de Plemmirio. Ici, plusieurs criques sauvages, aux accès plus ou moins simples.

Notre préférée : la Pillirina, très appréciée par les locaux. Eau limpide, snorkelling, sable et plateformes rocailleuses. Des bâtisses à l'abandon et une légende maritime locale donnent un vrai caractère à l endroit.

Lieu sauvage, on prévoit donc pique-nique, eau, parasol et un peu de patience pour stationner sa voiture. Pour plus de confort, optez pour le lido Varco 23.

Environ 10€ pour le transat et 15€ pour un déjeuner.

En haute saison, réservation conseillée. 

 

 

- Réserve Naturelle Cavagrande del Cassabile : à 25 minutes de route au sud de Syracuse. La réserve possède un côté aux reliefs montagneux (formant gorges et cascades) et un côté mer, avec la plage de sable blanc de Gelsomineto.

Parking payant au plus proche de la plage ou gratuit en bord de route (10 minutes de marche). Forte fréquentation en août. 

 

Pour rayonner aux alentours d'Ortigia:

- le Parc archéologique de Neapolis. Regroupant un imposant théâtre grec et un amphitéâtre romain.Y consacrer une bonne matinée. Au printemps, représentations théâtrales et musicales.

- Palazzolo Acreide. A 40min en voiture dans les terres. Classée Unesco, la petite ville baroque fête son saint patron, San Sebastiano, le 10 août. Festivités riches en couleurs. Ambiance typique assurée.

 

 

NOTO

 

Nous voilà maintenant à 35 minutes de route, au sud de Syracuse, dans un des nouveaux spots aux abords de Noto, dont on ne voulait plus repartir. Ne cherchez plus, en passant le portail du domaine I Carusi, le bonheur. Situation exceptionnelle, au milieu des oliviers et des amandiers, face à la réserve naturelle de Vendicari, et la Méditerranée au loin.

 

Noto, notre coup de coeur 2016.

Entièrement reconstruite à 10 kilomètres de sa situation initiale, suite à un puissant séisme en 1693, dans le style architectural du baroque tardif. 

Finies les allées tortueuses. Des artères au quadrillage régulier dessinent le nouveau plan de la ville. La principale : le Corso Vittorio Emmanuele, autour duquel ont été érigés les principaux palais et monuments. 

 

 

Dans les hauteurs, à 15 minutes de la mer, Noto profite d'une position centrale pour faire rayonner les talents culturels et culinaires au travers de multiples événements.

Dînez en terrasse (et légèrement en pente) à la Cantina Modica di San Giovanni sous les balcons sculptés de l'une des plus admirables rue de Noto. Un moment hors du temps.

Autres options pour la cena* le diner :

- Atmosphère raffinée au A' Mastra Noto :  dans ce restaurant appartenant au charmant hôtel La Dépendance. Cuisine familiale sicilienne, emprunte de modernité et parfumée des herbes aromatiques du coin.

- Au Dammuso Noto, profitez de l’élégance et de la fraîcheur de la grande salle voûtée en pierre de taille. Une carte des vins imposante et une cuisine sicilienne émancipée qui sait réveiller les saveurs des recettes traditionnelles.

 

Après (ou avant) le dîner, un verre sur le rooftop du nouvel hôtel Palazzo Gagliardi, ouvert en avril 2016:  pour une vue panoramique sur la ville, la vallée et la mer.

 

Se baigner tout vicino* à côté

 

- La Réserve de Vendicari : 20 minutes au sud de Noto. Lagunes, côtes rocheuses, plages de sable fin sur près de 8 km et une eau cristalline. Sanctuaire migratoire pour des milliers d'oiseaux, et quelques vestiges archéologiques. 10 à 25 minutes de marche selon la plage choisie. Nous avons testé Cala Mosche, accès indiqué sur la route vers Eloro. Prévoir pique-nique ou faire ses réserves à l'agriturismo au niveau du parking.

 

- la plage d'Eloro, toujours dans la réserve, à côté du site archéologique du même nom. Plus fréquentée car plus facile d'accès en voiture. 

Le terme « réserve naturelle » sous-entend souvent un accès difficile, un chemin de campagne non entretenu. Il faut le savoir, anticiper quelques détails, comme une bouteille d'eau, une crème solaire à portée de main ou encore être bien chaussé. Mais la récompense est au bout du chemin !

 

- un peu plus au sud, au delà de la réserve, la plage familiale de San Lorenzo suprend par une eau limpide. Plage publique ou lido aménagé, en supplément.

 

 

BAROCCO BAROCCO, ça continue !

 

Direction Scicli, empruntant de petites routes étroites, au milieu d'une campagne très aride en plein été. 

Pendant quelques kilomètres d’un trajet en lacets apparaît alors Scicli, blottie dans une gorge, et ses façades couleur crème qui se confondent aux falaises qui l’entourent.

Traversant la pittoresque place du Municipio, on admire ses églises, et ses palais finement sculptés.

 

Montez jusqu’à l’Eglise abandonnée de San Matteo pour une vue panoramique sur la ville et la mer au loin. 

Ce jour là, pour nous, 47C° à l’ombre. Che caldo* quelle chaleur ! Rythme très détendu et accueil souriant dans les boutiques d’artisanat local. 

On déguste les glaces de la Gelateria Nivera, référencée dans le Gamberro Rosso (le Guide Michelin italien) parmi les meilleurs glaciers artisanaux d'Italie. Ingrédients naturels provenant de la région.

Un carabiniere* gendarme, s’étonnant de voir des visiteurs avec cette canicule, n’hésite pas à nous indiquer les plages les plus proches. Notamment celle de Sampieri : au niveau de Punta Pisciotto avec la Fornace Penna, appelée aussi « Mannara ». Ancien et important four à briques détruit par un incendie en 1924, il est aujourd’hui considéré comme un monument d’archéologie industrielle. 

Scicli connaît à ce jour une fréquentation moins importante que les autres villes du Val di Noto, profitons-en. 

 

 

Quand on vous parlait de Sicile gourmande...Voici Modica ! Pourquoi gourmande? Patience… On vous en reparle plus bas. 

Autre belle surprise de la région, Modica affiche des allures plus brutes. La ville est bâtie sur deux flancs de montagne. Face à face, on distingue Modica Bassa longeant le Corso Umberto I et Modica Alta autour du Duomo, un des quartiers les plus anciens. Les rues sinueuses et pittoresques animées par une vie de quartier calme et authentique nous emmènent à l’édifice emblématique de la ville, le Duomo San Giorgio et ses 254 marches à gravir. Qu'on se rassure, vous allez pouvoir vous désaltérer. La canicule nous rappelle à l’ordre.

Au pied du Duomo, entre les bougainvilliers le bar Sabadi, fait revivre gli Orti* San Giorgio, les anciens potagers. Au milieu des arbres, on sirote un verre, allongés sur des transats. Panorama sur les quartiers opposés. #coolplacesouslesoliviers

 

Quelques pas dans la ville et on apprecie immédiatement « la gourmandise » de nombreuses vitrines... Réputée pour son savoir-faire artisanal séculaire chocolatier, transmis par les Espagnols au XVe siècle (et issu des méthodes Aztèques de l’ancien Mexique), on s'arrête chez Sabadi (Bio et plusieurs fois primé) et/ou Bonajuto (la plus ancienne fabrique) pour une cure gourmande. Chacun perpétuant sa propre vision du savoir-faire local.

 

Si vous êtes à Modica pour dîner, direction la Locanda del Colonello, derrière le Duomo.

Le soir, déambulez encore (et encore) dans la ville, les lumières lui confèrent de vrais airs de crèche, en dégustant un dernier carreau de chocolat al zenzero* au gingembre. Coup de coeur 2017. 

 

Marcellooo! n'en a pas fini avec la Sicile…On vous avait prévenu, il faudra plus d’un voyage.

More to come !

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

 ♡​ 

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

INSTAGRAMOOO!